Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» exposé sur la topographie
Dim 15 Nov - 23:50 par aminemgc

» Calcul de construction et matériaux de construction
Sam 31 Oct - 14:27 par mileve043

» Vous souhaitez un plan de Maison ou un plan villa?
Mer 30 Sep - 21:38 par mileve043

» Exemple PV de Reception
Lun 29 Juin - 6:18 par ramzifr

» je cherche SOCOTEC
Lun 25 Mai - 0:30 par BLL

» SETRA SETRA
Dim 8 Fév - 18:38 par IDRISSI

» SETRA SETRA
Dim 8 Fév - 18:38 par IDRISSI

» SETRA SETRA
Dim 8 Fév - 18:37 par IDRISSI

» SATRA SATRA
Dim 8 Fév - 18:37 par IDRISSI

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Septembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Comprendre l'Islam et les Musulmans -6-les 'cinq piliers' de l'Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comprendre l'Islam et les Musulmans -6-les 'cinq piliers' de l'Islam

Message  satauf le Mer 17 Déc - 14:08

Que sont les 'cinq piliers' de l'Islam ?

Ils représentent les fondations de la vie du Musulman : la foi, la prière, le souci pour les nécessiteux, la purification personnelle, et le pélerinage à la Mecque pour ceux qui en ont les moyens.

1. La Foi
Il n'y a pas de divinité digne d'être adorée exceptée Dieu et Muhammad est Son messager. Cette déclaration de foi est appelée la Shahada, une simple formule que tous les croyants prononcent. En arabe, la première partie est la ilaha illa'Llah - 'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu'; ilaha (dieu, divinité) peut signifier toute créature ouu chose qu'on peut être tenté de prendre pour Dieu - les richesses, le pouvoir, et ces sortes de choses. Puis vient illa'Llah:'excepté Dieu', la source de toute création. La seconde partie de la Shahada est Muhammadun rasulu'Llah: 'Muhammad est le messager de Dieu'. Un message de guidée est arrivé par un homme de nos semblables.

2. La Prière
Salat est le nom des prières obligatoires qui sont effectuées cinq fois par jour. Celle-ci offre un lien direct entre le serviteur et Dieu.Il n'existe aucune autorité hierarchique en Islam, ni prêtres; c'est pour cela que les prières sont conduites par la plus avancée des personnes dans la connaissance du Coran. Elle est récitée en arabe, la langue de la Révélation, bien que les prières personnelles peuvent être en n'importe quel langage. Les prières ont lieu à l'aube, au zénit, en après-midi, au coucher du soleil, et en pleine nuis, et ainsi déterminent le rythme du jour entier. Bien qu'ils soit préférable d'être à la mosquée pour ces actes d'adoration, un Musulman peut prier dans d'autres lieux : champs, bureaux, usines et universités. Les Visiteurs du monde Musulmans sont frappés par l'importance des prières dans la vie de tous les jours.

3. Zakat
Un des principes fondamentaux de l'Islam est que toute chose appartient à Dieu, et que les richesses sont par conséquent confiés aux hommes. Le mot 'zakat' signifie en même temps 'croissance' et 'purification' : nos biens sont purifiés en reservant une part aux personnes dans le besoin, et, comme l'élagage des plantes, cette "coupe" ré-équilibre et relance la croissance. Chaque musulman calcule lui-même le montant de sa zakat. En général, il s'agit d'une somme équivalente à 2,5 % de l'épargne annuelle.

Une personne pieuse peut aussi donner autant qu'elle le désire en tant que sadaqa, et le fait de préférence en secret. Bien que ce mot se traduise par "aumône volontaire" il signifie plus encore : le Prophète (PBAL) a dit : 'même le fait de rencontrer votre frère avec le sourire est une aumône'.

Le Prophète (PBAL) a dit : 'L'aumône est nécessaire à chaque musulman.' On lui demanda : "Et si une personne ne possède rien ?" Le Prophète (PBAL) répondit : 'Il doit travailler de ses propres mains pour sa subsistance et pour donner quelque part de ce qu'il gagne en aumône'. Les compagnons demandèrent : 'Et s'il n'est pas capable de travailler ?' Le Prophète (PBAL) répondit : ' Il doit aider le pauvre et les personnes dans le besoin.' Les compagnons demandèrent : 'Et s'il ne peut même pas faire ceci ?' Le Prophète (PBAL) répondit : 'Il doit motiver les autres aux bonnes oeuvres'. Les compagnons dirent : 'Et s'il n'y arrive pas non plus ?' Le Prophète (PBAL) répondit : 'Il doit éviter de faire du mal. Ceci aussi est une aumône.'

4. Le Jeûne
Pendant un mois lunaire, du lever au coucher du soleil, le Musulman doit s'abstenir de manger et de boire. À chaque instant pendant le jeûne, il réprime ses passions et ses désirs. C'est un moyen pour le musulman de se purifier et de gagner le pardon de Dieu. Ce jeûne a lieu tous les ans pendant le neuvième mois de l'année lunaire. Les malades, femmes enceintes et personnes agées sont dispensées de jeune, jusqu'a ce qu'ils puissent rattraper les jours qu'ils ont manqué. S'ils ne peuvent pas, ils doivent nourrir une personne dans le besoin pendant autant de jours. Les enfants commencent dès leur puberté qui marque le début de leur prise de responsabilité devant Dieu. Bien que le jeune soit un bienfait physique et physiologique, il est considéré comme une méthode de purification spirituelle avant tout. En se privant (un court moment dans la journée) des conforts matériels de ce monde, la personne qui jeune rejoint en esprit les nécessiteux et augmente dans sa conscience spirituelle.

5. Pélerinage (Hajj)
Chaque Musulman doit effectuer le Pèlerinage à la Mecque une fois dans sa vie, si cela est économiquement et physiquement possible. Néanmoins, environ deux millions de personnes de tous les coins de la planète se retrouvent à La Mecque chaque année, réunissant ainsi toutes les origines ethniques et les langues pour un seul but, unique. Le pélerinage annuel commence le douzième mois de l'année lunaire (cela varie donc par rapport au calendrier solaire). Les pélerins portent deux simples draps blancs (ou noirs), qui ôtent toute disctinction de classe ou de culture, afin que tous se dressent égaux devant Dieu.

Les rites du Hajj, d'origine Abrahamique, sont composés des 7 rotations autour de la Ka'bah, et des 7 aller-retours entre les montagnes de Safa et Marwa, comme Hagar (la femme d'Abraham) l'a fait tandis qu'elle cherchait à boire. Puis les pélerins se tiennent debout sur la large plaine de Arafat et joignent les mains en priant pour le pardon de Dieu, dans ce qui est souvent perçu comme une répétition du Jour du Jugement Dernier. La fin du Hajj, est marquée par une fête, le Eid ul-Adha, qui est célébré par des prières et des échanges de cadeaux entre les communautés musulmanes du monde entier. Ce jour et le Eid al-Fitr, un jour commémorant la fin du Ramadan, sont les principales fêtes du calendrier Musulman.
avatar
satauf
Admin

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 33
Date d'inscription : 29/08/2008

http://geniecivil.algeriaforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum